Zodiac Milpro delivers a complete fleet for french AFFAIRES MARITIMES

On

 

 

See article on Mer et Marine.com: Zodiac Milpro Affaires Maritimes

 

Zodiac Milpro renouvelle les moyens nautiques des Affaires maritimes

 

870 AFFMAR 1

Les Affaires maritimes se dotent de nouveaux outils de surveillance, de contrôle et d’interception. Dans le cadre du renouvellement de ses moyens nautiques, et notamment du remplacement de vieilles vedettes, l’administration française a choisi de s’équiper de grands semi-rigides développés et produits par Zodiac Milpro. Depuis 2011, l’industriel a livré aux Affaires maritimes 12 embarcations de 6.5 à 8.8 mètres des types SRR-650, SRR-750 et SRR-870. Et la production se poursuit à l’usine Zodiac de Rosas, en Espagne.

« La gamme SRR (Sea RIB Responders, ndlr)  a été développée pour répondre aux besoins des utilisateurs les plus exigent ; elle est optimisée pour le confort des utilisateurs et faciliter la maintenance des embarcations. Leur flotteur, équipé des valves d’intercommunication Zodiac Milpro sont amovibles pour rendre leur maintenance et leur échange facile et rapide. Le pont des SRR est auto-videur et comprend une grande capacité interne de réservoir à carburant, accessible par de larges panneaux. Il est optimisé pour installer un large choix d’équipement et comprend un coffre avant et une jauge moteur », explique le constructeur.

Les Affaires maritimes ont donc retenu trois modèles, où plutôt quatre si l’on considère séparément la version avec et sans cabine du SRR-870. Ce grand semi-rigide à coque composite de 8.79 mètres de long pour 3.05 mètres de large, avec un espace intérieur de 7.45 de long pour 1.85 mètre, présente une surface utile de pont allant de 7.45 m² (classique) à 12.56 m² (cabine). Le flotteur, d’un diamètre de 60 centimètres, compte 7 compartiments gonflables. Le poids à vide est de 1578 kg pour la version sans cabine et de 2 tonnes pour celle dotée d’une cabine. Extrêmement rapide, le SRR-870 peut dépasser la vitesse de 45 nœuds pour la version cabine, l’allure maximale sans celle-ci étant de plus de 50 nœuds (22 nœuds en vitesse économique). Dotées de sièges suspendus, ces embarcations peuvent transporter de 9 à 18 personnes (SRR-870) et de 6 à 12 personnes (SRR-870 Cabin) suivant les configurations.

Le SRR-750 mesure quant à lui 7.40 mètres de long pour 2.90 mètres de large, l’espace à l’intérieur du flotteur étant de 6.14×1.53 mètres, avec une surface utile de plancher de 5.47 m². Le poids à vide est de 959 kilos et la vitesse maximale supérieure à 42 nœuds (25 nœuds en vitesse éco). Doté lui aussi d’une coque composite, le SRR-750, dont le flotteur de 60 centimètres de diamètre dispose de 5 compartiments gonflables, peut transporter de 7 à 16 personnes.

Quant au SRR-650, sa longueur est de 6.48 mètres et sa largeur de 2.55 mètres, avec un espace intérieur de 4.16×1.35 mètres et une surface de plancher utile de 3.32 m². Présentant un poids à vide de 712 kilos, le SRR-650 a un flotteur de 60 centimètres de diamètre doté de 5 compartiments gonflables. Il peut transporter de 5 à 15 personnes selon les configurations.

 

Les avantages par rapports aux anciennes vedettes

 

Remplaçant notamment les vieilles vedettes de surveillance littorale, les nouveaux semi-rigides des Affaires maritimes offrent de nombreux avantages par rapport aux moyens auxquels ils succèdent. D’abord, leur maintenance est facilitée et les coûts d’exploitation s’en trouvent réduits, d’autant qu’ils permettent aussi une réduction des équipages. Ensuite, ces nouvelles embarcations, conçues pour des sorties à la journée, sont des outils plus flexibles et adaptés aux missions qui leur sont confiées, notamment le contrôle et l’interception des bateaux de pêche et de plaisance. Par rapport aux anciennes vedettes, le rayon d’action est augmenté, ce qui permet de couvrir une zone plus vaste et donc, potentiellement, d’augmenter le nombre et l’efficacité des contrôles.

Les 12 premiers SRR-750 et SRR-870 des Affaires maritimes opèrent depuis le littoral atlantique, dans la zone Manche-mer du Nord, dans le sud-est, ainsi qu’en Corse.

 

Affaires maritimes